Pour moi le soleil ne se couche jamais et Mrs and Mr Mafi deux films de Mina Rad au cinéma Les 3 Luxembourg 

Dans le cadre de Ciné-Club Après -Varan , Ciné-Club WCD et Ciné Club de Femme Culture Education de l’ association Norouz au cinéma les 3 Luxembourg, mon premier film,  » Pour moi le soleil ne se couch jamais » primé au festival de cinéma Vérité en Iran en 2013 « pour la chaleur et sa simplicité pour raconteur une Histoire profonde » et aussi l’ un de mes deniers films sur l’ un des pioneers de l’ education en Iran, mon pays natal, « Mrs and Mr Mafi ».

Ravie de vous revoir pour cette première sortie des films en salle en France.

Dimanche 28 avril à 20h au cinéma Les 3 Luxembourg 

Pour moi le soleil ne se couche jamais , un film de Mina Rad, 26 minutes, 2012, 

et

Mrs and Mr Mafi, 60 minutes, 2023, World Cultural Diversity, France, Iran

Débat en présence de Mina Rad

67 rue Monsieur Le Prince 75006 Paris ACCÈS 
Métro Odéon : 4 et 10
RER B Luxembourg

Pour Réservation : https://www.lestroisluxembourg.com/reserver/F597372/D1708887600/VF/269615/

Tarif : Pour bénéficier du tarif groupe à 6 euros, vous pouvez vous présenter au guicher de cinéma en précisant aWCD et Après-Varan

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image.png.

Ciné -Club WCD et Après-Varan 2024 en partenariat avec le Cinéma Les 3 Luxembourg et Philippe Elusse , DHR distribution A Vif cinémas.

Les derniers dimanches de mois au Cinéma Les 3 Luxembourg, la salle mythique du quartier latin et aussi le premier complexe cinématographique d’Art et Essai Parisien, nous découvrons les films de notre Ciné-Club.

Mrs and Mr Mafi de Mina Rad

Mrs and Mr Mafi, 60 minutes, 2023, World Cultural Diversity, France, Iran

It is a documentary written, directed and produced by Mina Rad, edited by Shahrouz Tavakol.

The letter of Albert Camus for his teacher in 1957 after the Nobel price:

« …This is an occasion for me to tell you that, you have been always get you are still for me, and also the generosity of your heart that you put in the work, and all are  still alive in me.  Even though the years have passed, I am still your student who is conscious of all your work….. »

Iran Mehran school Mrs and Mr mafi
Iran Mehran school Mrs and Mr mafi

Short synopsis in English 

I returned to my home town Iran and traced the history of Iran through the life of Mr and Mrs Mafi, the director of my primary school, and his wife. This film goes back over the life of Mrs and Mr Mafi, the founders of the encyclopedia for children and the director of the exemplary Mehran primary school. This couple lived as resistant and avant-gardists during a whole century. They knew how to bring culture to Iranian society. The life of Mrs and Mr Mafi recounts the history of the modernization of Iran over the last 90 years.

This film recalls the history of Iran during a century through the life of a couple who had the strategy to construct better future for Iran through culture.

This documentary is a journey through nearly a century of history of modernization of Iranian education and based on rare archives.  

Synopsis en français 

Mrs and Mr Mafi, raconte à la fois l’ histoire du couple Mafi qui ont crée une école exemplaire, Mehran, l’ école de mon enfance en Iran et l’ histoire d’ un siècle de l’ éducation en Iran, mon pays natal. Ce film est fabriqué durant 9 ans avec des archives rare sur l’ histoire de l’ Iran. Dans ce pays en evolution, je reviens sur le pas des hommes qui ont souhaité un meilleur avenir pour les enfants de ce pays à travers de l’éducation.

C’est cette lettre d’ Albert Camus que j’ avais en mémoire en réalisant ce film :

Lettre qu’Albert Camus à son instituteur, 19 novembre 1957 après le prix de Nobel 

« Cher Monsieur Germain,

J’ai laissé s’éteindre un peu le bruit qui m’a entouré tous ces jours-ci avant de venir vous parler de tout mon cœur. On vient de me faire un bien trop grand honneur, que je n’ai ni recherché ni sollicité. Mais quand j’en ai appris la nouvelle, ma première pensée, après ma mère, a été pour vous. Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant pauvre que j’étais, sans votre enseignement, et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé.Je ne me fais pas un monde de cette sorte d’honneur.

Mais celui-là est du moins une occasion pour vous dire ce que vous avez été, et êtes toujours pour moi, et pour vous assurer que vos efforts, votre travail et le cœur généreux que vous y mettiez sont toujours vivants chez un de vos petits écoliers qui, malgré l’âge, n’a pas cessé d’être votre reconnaissant élève.

Je vous embrasse de toutes mes forces.

Albert Camus »

https://youtube.com/watch?v=5bgdPw_bZ0o%3Ffeature%3Doembed

Intention / direction

This is a film that shows visiting a primary school after 45 years and makes it come alive by showing archives, films and photos. The spirit of the past has become the reality in this documentary.  I filmed Mr Mafi at home, at, the encyclopedia office, at the art exhibition, and in the street. After his departure, his two daughters offered me Mehran school‘s archives the photo albums, the films, and Mr Mafi’s handwriting, This film is a journey through the archives and the narration of Mr Mafi, her daughters, the Mehranis school, the collegues of Mafi at encylopedia office, the friends with whom Mr Mafi was going to climb the mountain every morning, the social network community of Mr Mafi as Mehran school on facebook, ….My narration of the story and my visits to the primary school guide us to the journey.. 

Mrs and Mr Mafi

A film between past and present

L’épopée des époux Mafi apparaît comme une expérience exemplaire dont les nombreux témoignages que tu as recueillis attestent. C’est une lumière pour le devenir de l’Iran. Elle mérite d’être mise en avant comme telle.

Art is about converting the personal into the universal

Which Iran is the real one? The power and glory of ancient Persia? The Ayatollah’s fiefdom of the present? The Shah’s sparkling royalty of the 20th century? The tinted image of Iran in the news today? The truth must be found in the unsung heroes silently reconciling past with future. By investing in the child. The eternal child, embodiment of a nation and warrantor of the world’s future. One such child was named Mina Rad. She benefited from the initiative and devotion of a couple who founded and for decades managed a private school, Mr and Mrs Mafi. In her latest film, Mina succeeds in shifting our attention to these pioneers of education who deserve full credit. In her beloved Iran, as well as in every other civilised society. Technically, the documentary is revealing. Montage is effective. Personally, Mina is proving a grateful and discerning human being. Art is about converting the personal into the universal. I wish the best to her film MRS AND MR MAFI.

Daniel Labonne. 

Pour moi le soleil ne se couche jamais de Mina Rad

Pour moi le soleil ne se couche jamais , un film de Mina Rad, 26 minutes, 2012, 

2012 : Pour moi le soleil ne se couche jamais(28’), primé meilleur documentaire au Festival Cinéma Vérité de Téhéran.

En 2012, après avoir été formée à la réalisation de films documentaires aux Ateliers Varan, elle réalise Pour moi le soleil ne se couche jamais (28’), primé meilleur documentaire au Festival Cinéma Vérité de Téhéran

Festival de Verite en Iran : Prix spécial du Jury à Mina Rad pour son film « Pour moi le Soleil ne se couche jamais » 
Mina Rad, a reçu en 2013 lors du 7ème Festival de Cinéma de Verite en Iran, le Prix de Meilleur documentaire court de moins de 30 minutes, avec la mention spéciale de jury pour son film « Pour moi le soleil ne se couche jamais ». Le jury a précisé que ce prix, doté de 2000 dollars, lui a été accordé« pour la chaleur et la simplicité à raconter une histoire profonde ». Le jury du Festival était composé de Rakshan Banieetemand, réalisatrice iranienne de renom, Amrit Gangar, théoricien de cinéma , historien d’ art (Inde) et Patrick Pettigrew, President t d’Archaelogy Channel( USA) 

Synopsis 

POUR MOI LE SOLEIL NE SE COUCHE JAMAIS de Mina Rad

Hamid, 56 ans d’origine iranienne, est devenu aveugle 

à la suite d’une maladie génétique à l’âge de 30 ans alors qu’il était étudiant en architecture. 

Forcé d’abandonner sa passion et doué en mécanique, il répare les machines de Braille et fait de l’usinage.

Cela lui permet aussi de pouvoir aller vers les autres. 

Ce film retrace la persévérance et l’effort d’Hamid 

dans sa vie quotidienne.

Image : Mina Rad

Montage : Gordana Othnin-Girard

Mina Rad après avoir travaillé plus de 20 ans, comme reporter culturel et chargée de la communication pour différentes structures culturelles, est une élève de l’école de cinéma « Les Ateliers Varan ». « Pour moi le soleil ne se couche jamais » est son premier film documentaire.

Biographie de Mina Rad

Mina Rad, un parcours hors des sentiers battus

Elle a quitté son pays natal, l’Iran, à l’âge de 18 ans, au lendemain de la révolution iranienne pour réaliser son rêve et devenir reporter internationale. 

Après des études d’histoire, de journalisme et de communication à la Sorbonne Paris IV, Mina Rad se lance dans le journalisme politique international, notamment en Asie Centrale. Elle travaille pour la BBC, RFI, l’AFP ….

En parcourant le monde, elle se découvre une autre passion, les musiques dites traditionnelles. Elle décide de s’y consacrer totalement, comme rédactrice en chef des suppléments Musiques du Monde pour Le Monde de la Musique. L’héritage musical des pays qu’elle découvre y est mis à l’honneur, notamment le Yémen, l’Egypte, Cuba, le Cap vert, l’Inde …..

C’est en réalisant plusieurs reportages qu’elle constate que le documentaire sonore et visuel ouvre une fenêtre sur l’univers. 

Entre 2011 et 2014, elle décide de se former à la fabrication et l’écriture documentaire. Elle choisit les Ateliers Varan.

Elle réalise une dizaine de films en tant que cinéaste et documentariste. 

En 2012, son premier film « Pour moi le Soleil ne se couche jamais », reçoit le prix du meilleur film documentaire ainsi que la mention du jury,« pour la chaleur et la simplicité pour raconter une histoire profonde » au Festival de cinémaVérité en Iran. 

Parmi ces films, notons la série de portraits d’Iraniens qui ont marqué l’histoire de l’ Iran : « Cette famille de 60 personnes », et « Histoire de la famille Mafi »

Depuis, Mina Rad s’intéresse aussi à la transmission du savoir et des méthodes de réalisation de grands cinéastes comme Jean Rouch (France), Pierre Perrault (Québec, Canada) et Mehrdad Oskoui (Iran). 

En 2017, le film  » Jean Rouch Regards Persan« , est diffusé par TV5 Monde à l’occasion du centenaire de Jean Rouch. 

EN 2018, le film « Contes Persan, Jean Rouch en Iran «  a été présenté au Festival International du film documentaire de Malgaço au Portugal. Il est édité aux Editions Montparnasse.

En 2019, elle tourne « L’avenir du passé, Pierre et Yolande Perrault »,  à l’Isle aux Coudres ( Canada).

Ce film est en sélection officielle du Festival pour l’Art à la FiFA à Montréal. Son film a été en sélection officielle de  Jean Loup Passak Awards au Festival International de film documentaire de Melgaço au Portugal en 2019.

En 2020, elle réalise et produit « Les Mots Enchantés des Hupd’äh de l’Amazonie, Les maîtres des savoirs, racontés par Renato Athias » , 52 minutes, 2020, WCD production ( France)

En 2023, elle réalise et produit « MR and Mrs Mafi » , 52 minutes, 2020, WCD production ( France)

En 2023, Elle realise le trilogie On the Path of Theophrastus in Eressos, the father of ecology, Trilogy, ( 35′) 2023, WCD( en anglais et en Grec)

Mina Rad, est fondatrice et présidente de l’association Après Varan sur la route de Jean Rouch. Elle crée aussi le Festival Après Varan en 2014. 

Elle est fondatrice du colloque International sur les traces de Pierre Perrault(Isle-aux-Coudres, Québec 2019 )

Minarad.fr

minaradfilmmaker@icloud.com

Filmographie : 

  • On the Path of Theophrastus in Eressos, the father of ecology, Trilogy, ( 35′) 2023, WCD( in English and Greek)
  • Mrs and Mr Mafi , 100 years of education in Iran 52, 2023, WCD (France, Iran) (in English and persian)
  • Conversation with the mother of Iranian anthropology, 45’, 2023, WCD (in English)
  • « Les Mots Enchantés des Hupd’äh de l’Amazonie, Les maîtres des savoirs, racontés par Renato Athias », 52 and 30 minutes, 2020
  • « L’avenir du passé, Pierre et Yolande Perrault », 61’, 2019  ( France, Canda)  
  • « Contes Persan, Jean Rouch en Iran  » 57’, 2018 ( France, Iran)
  • « Jean Rouch Regards Persan », 52’, 2017 ( Dynamo production, France), TV5 monde diffusion
  • « Cette famille de 60 personnes »,52’, 2017
  •  « Pour moi le Soleil ne se couche jamais » , 26, 2012